« La déclaration universelle des droits de l’homme devrait être traduite en langue facile »

We interviewed Freddy Philippe. He works as an easy-to-read translator in France.

« La déclaration universelle des droits de l’homme devrait être traduite en langue facile »

Click on a word which is in bold to read what it means.

Easy-to-read logo

Il y a un atelier pour écrire des textes en langue
« Facile à lire et à comprendre » à Téteghem.

Téteghem est une ville dans le nord de la France.

L’abréviation pour « Facile à lire et à comprendre » est FALC.

L’atelier FALC est géré par notre membre
« Papillons blancs de Dunkerque ».

Dunkerque est une ville dans le nord de la France.

Dans l’atelier FALC, des gens avec un handicap intellectuel
écrivent des textes en langue facile.

Ils corrigent aussi des textes écrits en langue facile.

L’atelier FALC a gagné beaucoup de prix
pour son travail.

Freddy Philippe travaille dans l’atelier FALC.

Nous l’avons interviewé.

Pourquoi est-ce que vous avez décidé d’intégrer

l’atelier FALC en 2014 ?

 

Au début, j’ai soutenu l’ESAT de Téteghem
pendant plusieurs années
avec les documents en Facile à lire et à comprendre.

 

Quand l’atelier Facile à lire et à comprendre a commencé,
la monitrice m’a proposé de l’intégrer.

 

ESAT est l’abréviation pour

Etablissement et Service d’Aide par le Travail.

Ce sont des ateliers en France.

Des gens avec un handicap peuvent travailler dans les ESAT.

 

Vous êtes traducteur FALC maintenant.

Pouvez-vous me donner quelques exemples des textes

que vous avez traduits récemment ?

 On a traduit beaucoup de textes.

Par exemple :

  • le livret d’accueil de l’hôpital

de Castres-Mazamet

Castres-Mazament se trouve dans le sud de la France.

  • un site web

pour « l’Eau du Dunkerquois »

L’Eau du Dunkerquois est le service qui donne l’eau potable
aux gens qui habitent à Dunkerque.

  • la « charte des droits et des libertés de la personne protégée »

pour l’UDAF 93

UDAF est une association pour les familles.

Comment est-ce que vous procédez

quand vous traduisez des textes en langue facile ?

Est-ce que vous travaillez avec un aide-mémoire … ?

Les monitrices reçoivent d’abord les documents par email,

puis elles les impriment sur papier pour nous les donner.

Une monitrice a mis au point un outil pour nous aider à mieux travailler, cela s’appelle un code couleur.

Le code couleur se présente avec 4 couleurs.

Les couleurs sont :

Le Jaune : c’est pour garder ou reformuler l’information, le texte.

Le Vert : c’est pour garder le mot difficile mais on donne sa définition.

Le Bleu : c’est pour supprimer un mot ou une phrase.

Le Rose : c’est pour trouver des synonymes.

À l’atelier nous avons créé un dictionnaire de définitions

simples pour nous aider à travailler.

Qu’est-ce qui vous plaît dans le métier de traducteur FALC ?

 

Ce qui me plait, c’est que je travaille sur différents sujets

et cela m’apporte plein de nouvelles connaissances.

 

De temps en temps, on va voir des clients chez eux

surtout pour visiter des musées quand on doit travailler pour eux.

Est-ce qu’il y a des choses que vous aimez moins ?

 

Ce que je n’aime pas, c’est traduire en FALC les textes de loi.

Car les textes de loi sont écrits avec des mots très compliqués.

Et les textes sont difficiles à comprendre.

On doit souvent aller chercher les définitions des mots

sur internet pour essayer de les comprendre et de les traduire.

Vous intervenez lors de formations données par l’atelier.

Quel est votre rôle lors de ces formations ?

 

A l’atelier nous sommes 3 formateurs, il y a :

  • 1 monitrice,
  • 2 ouvriers.

Pendant les formations nous travaillons toujours par 2.

 

Il y a la monitrice et un ouvrier.

Nos rôles sont les mêmes :

former les personnes à la méthode Facile à Lire et à Comprendre,

en expliquant les différentes règles que comprend la méthode.

 

La formation se fait sur 2 jours, espacés d’une semaine.

Le premier jour, on explique les règles avec un peu d’exercices.

Le deuxième jour, on revoit les règles et on fait d’autres exercices.

Pourquoi est-ce que la langue facile est importante ?

 

Le Facile à lire et à Comprendre est important

pour plusieurs choses :

Par exemple :

  • les personnes qui n’ont pas le français

comme langue maternelle,

  • pour mieux comprendre les textes compliques

que l’on a dans la vie de tous les jours.

  • pour les personnes âgées et les enfants à mieux

lire un texte quand celui-ci est compliqué.

 

Je trouve personnellement que certains textes importants
devraient être traduit en Facile à lire et à comprendre.

 

Comme : la déclaration universelle des droits de l’homme

et du citoyen de 1789.

Une fois je suis allé sur internet et j’ai trouvé une version

de la bible traduite en facile à lire et à comprendre

et je l’ai trouvé très bien faite.

back-to-top